Henri Salvador est décédé... / Reactions des Artistes

Publié le par MusicBlock - 13/02/2008 12:08:58

Le chanteur Henri Salvador vient de s'éteindre à l'âge de 90 ans. Personnalité emblématique de la variété française, sa longévité se conjuguait avec une inamovible bonne humeur et une décontraction qui n'appartenaient qu'à lui. Comme un signe, son dernier album, sorti en 2006, s'intitulait Révérence. Henri Salvador a rejoint pour toujours son Jardin d'hiver...
(Yahoo)

Quelques reactions d'artistes suite au décès d'Henri Salvador :

Line Renaud
(à l'AFP): "Henri est un ami de toujours. Il a remplacé Loulou dans l'orchestre de Ray Ventura. (...) Il a fait un parcours de vie et artistique extraordinaire. On avait chanté +Une Chanson douce+" il y a quatre ans à la télévision. J'ai des souvenirs de rires, de fous rires interminables. Il était la joie de vivre. Maintenant, il va faire chanter les anges".

Chantal Goya (à l'AFP): "Au moins, Henri est allé jusqu'au bout. Il m'a tout appris: son professionnalisme, son rire, sa joie de vivre... Il va manquer à tout le métier. C'est l'un des derniers grands. Il m'a chaperonné lors de mes débuts. Nous avons fait de nombreux shows avec les Carpentier. C'était aussi un très grand musicien de jazz. Avec Carlos, ils vont bien s'amuser là-haut".

Laurent Voulzy (sur RTL): "Quand j'avais 15/16 ans, ma mère me disait, va voir Henri Salvador, il produit des jeunes chanteurs, mais je n'ai jamais osé y aller, et je lui ai dit vingt ans après". "Le hasard et le bonheur ont fait que j'ai écrit des arrangements pour lui, on a sympathisé très vite".

Mireille Mathieu (à l'AFP): "Nous perdons un grand monsieur de la chanson française. Quand on le voyait, c'était l'éternelle jeunesse. J'ai des souvenirs merveilleux avec lui alors que je débutais. Il m'avait invité sur ses shows télévisés, +Les Salves d'Or+. Il savait s'amuser mais il était aussi un grand travailleur malgré ce qu'il disait. Jusqu'au bout, il a gardé son âme d'enfant".

Régine (à l'AFP): +C'est un ami formidable qui s'en va. Nous nous sommes connus quand il est arrivé dans l'orchestre de Ray Ventura. Il m'a écrit mes premières chansons. Henri était tellement gai, drôle avec jamais un mot plus haut que l'autre".

Source : Blog de Jean Marc Morandini (suite des reactions : Sarkozy, Durecker, Fillon ici)

Biographie (Wikipedia) :
C'est à l'âge de 12 ans qu'il débarque du paquebot Pérou dans le port du Havre le 16 août 1929 en compagnie de toute sa famille. Son père, Clovis, et sa mère, Antonine Paterne, fille d'une indienne caraïbe, sont tous deux natifs de Guadeloupe. Son père de Morne-à-l'Eau et sa mère de Port-Louis. Il a une sœur Alice et un frère, André, avec lequel il chantait en duo au début de sa carrière, et avec qui il fit les beaux jours du Jimmy's à Paris et à Biarritz. Son frère André Salvador fut Grand prix du Disque 1947 avec Hey-ba-ba-re-bop avec l'orchestre d'André Ekyan.
De décembre 1941 à décembre 1945, il fait partie de l'orchestre de Ray Ventura lors de son séjour en Amérique du Sud — Brésil, Argentine, Colombie, Uruguay, etc. Il y exerce ses talents de guitariste-chanteur et de comique avec une imitation de Popeye.
Par la suite, devenu chanteur, il fit toujours en sorte de combiner sur ses albums chansons très fantaisistes et chansons douces, bien que le grand public se montre plus enthousiaste sur les premières, où il régnait sans partage, tandis que la concurrence était sévère dans le domaine des secondes (André Claveau, Georges Ulmer, etc.).
Sous le pseudonyme d'Henry Cording, il chante, en 1956, des morceaux de rock'n'roll en français écrits par Boris Vian et composés par Michel Legrand et par lui-même (Rock hoquet). Parallèlement il enregistre un 45-tours à la guitare jazz intitulé Salvador plays the blues.
Il fut parolier pour de nombreux artistes, notamment pour Régine, Sheila. Il a fait connaître au grand public Art Mengo et Keren Ann. Le dernier album en date remonte à fin octobre 2006 intitulé 'Révérence.
Le photographe Jean-Marie Périer a révélé qu'il était le fils d'Henri Salvador.
Henri Salvador s'est également prêté au doublage de films d'animation, en prêtant sa voix en 1990 au crabe Sébastien dans La Petite Sirène, des Studios Disney. En 2006, à l'occasion de la sortie dvd du film, il réenregistra également les dialogues de sa suite, La Petite Sirène 2 : Retour à l'océan, dialogues confiés à un autre comédien sur la version originale de 2000.
Henri Salvador mit fin à sa carrière active lors d'un dernier spectacle donné au Palais des congrès de Paris le 21 décembre 2007.

Publié dans France

Commenter cet article