Céline Dion : Retour au Japon & DVD Vegas

Publié le par MusicBlock

- Duo Celine Dion / Yuna Ito : sortie single le 16 janvier 2008

Celine Dion est de retour, et Sony compte bien la pousser au Japon. Après l’album de reprises en hommage à la chanteuse (avec LISA, melody., SOULHEAD…), voici qu’est officiellement annoncé le duo Céline Dion / Yuna Ito (artiste Sony Music qui avait déjà repris le célèbre My Heart Will Go On).

Leur single Anata ga Iru Kagiri ~A WORLD TO BELIEVE IN~, enregistré en octobre et chanté en anglais par la Canadienne et en japonais par Yuna, sortira le 16 janvier 2008.

Le clip a été tourné à Las Vegas et, dernière info : il serait question d’une participation de Yuna Ito aux concerts de Celine Dion à Tôkyô et Ôsaka en mars 2008…

- DVD "A New Day", Live in Las Vegas (Critique du site DVD PLANET)

Enregistré en janvier 2007 au Caesar Palace de Las Vegas, voici enfin la captation du show de Céline Dion « A New Day… », mis en scène par Franco Dragone, dans lequel chacun de ses succès internationaux (dont « Pour que tu m’aimes encore », « Because you loved me » et « My Heart Will Go On ») est présenté comme un magnifique tableau animé.

Critique artistique 4/5
Mis en scène par Franco Dragone, « A New Day… » est la rencontre de deux univers artistiques : celui de la poésie visuel du metteur en scène (créateur du « Cirque du soleil » et du spectacle « O », entre autres), et celui d’une carrière sans égal à ce jour dans l’histoire de la musique, celle de Céline Dion. L’osmose est immédiate mais les deux artistes n’avaient probablement pas imaginé que leur collaboration durerait aussi longtemps. Signant au départ pour un contrat de trois ans, le show sera au final resté 5 ans sold out, 5 soirs par semaine, au Colosseum du Caesar Palace à Las Vegas. Un billant tout bonnement incroyable. Pour y parvenir, le spectacle a du évidement subir plus d’une modification au cours des années, remplacer certaines chansons, en déplacer d’autres, même le titre d’intro y a eu droit. Céline a également du dépoussiérer ses classiques et piocher dans les standards américains, comme la discographie du crooner Franck Sinatra ou bien encore le très rock « River deep, mountain high » de Tina Turner. Le but est évident : susciter l’envie chez les fans de voir et revoir le spectacle. On apprend même dans les bonus qu’une dame y a assisté à 83 reprises, et une autre 33. On se demande bien comment on peut encore apprécier l’événement… Mais après avoir vu le show, même si ce n’est que chez soi et non dans la capitale mondiale du jeu, on comprend nettement mieux pourquoi tout ce petit monde est resté 5 ans à l’affiche. Et il y a fort à parier que si la star n’avait pas dit stop et choisi de partir en tournée mondiale en 2008, tout cela aurait sans aucun doute pu durer encore longtemps. L’occupation scénique est hallucinante et l’écran géant transporte littéralement le public ailleurs : tantôt sur une court en Italie, dans un jardin au pied d’un cerisier en fleur, en plein Time Square, ou bien encore sur la lune. Les visuels sont sidérants et nous immergent totalement, tout comme la voix de Céline, puissante et maîtrisée, toujours teintée de l’émotion idéale. Bien sur certains diront qu'elle en fait parfois trop, et il faut bien avouer qu'on ne peut pas tout à fait leur donner tord, mais c'est Céline et elle est ainsi : spontanée, sincère et disponible. Espérons néanmoins qu’elle emportera avec elle toutes ces belles choses pour l’accompagner dans sa tournée mondiale qui débutera en février 2008, et qui passera pour rappel chez nous en mai prochain pour 3 date à Anvers et 6 à Bercy. Sans oublier également son dernier album en anglais « Taking Chances », dés à présent dans les bacs (voir détails).

Critique technique (Son et Image) 5/5
Si le show en met plein la vue c’est certainement aussi un peu grâce au splendide master 16/9 venant mettre en valeur les impressionnants tableaux illustrant les titres du répertoire de l’artiste. La compression est quasi invisible, les imperfections indétectables et la définition tout simplement irréprochable. Le rendu est éclatant, les lumières restituées à la perfection, et ce n’est pas l’encodage qui viendra assombrir ce chapitre, le saut de couche est passé totalement inaperçu. Un premier 5/5 amplement mérité.
Pour ce qui est des pistes audio, même si on peut légitimement regretter l’absence d’un encodage DTS, après l’écoute de la piste Dolby Digital 5.1 les plus infimes réticences se sont envolées. Ample, dynamique, précise et immergeante, cette dernière est une référence du genre. On découvre véritablement les orchestrations d’un jour entièrement neuf grâce au découpage multi canaux, et les réactions du public vous transportent naturellement et sans effort. Piste stéréo tout aussi soignée, mais logiquement moins immersive. Un second 5/5 donc, et pas du tout volé.

Les bonus à la loupe 4/5
Coté bonus, là aussi les fans vont être bien gâtés. Sur le disque 1, pour commencer, vous serez les témoins privilégiés de rencontres entre fans venus des quatre coins du monde pour assister au spectacle et partager quelques instants en coulisses avec leur idole. Des moments touchants et émouvants, où l’on réalise que pour certains cela va bien au-delà d’une simple reconnaissance artistique (41’). Sur le disque 2 vous trouverez deux documentaires très intéressants. Le premier, d’une durée de 115 minutes, vous dévoilera la face cachée du spectacle, en vous offrant une vision « back stage » avant, pendant et après le show. Un Show (re)vécu en intégralité ici mais de l’autre coté du décor, avec les témoignages de Céline bien sur, mais également de ses musiciens, danseurs et techniciens. Vous découvrirez les changements de costumes éclairs, les mécanismes cachés, la loge présidentielle de la star, et même sa maison en plein désert. Labellisé « All Access », il est clair qu’on est en rien volé sur la marchandise. L’autre document proposé sur ce second disque est un voyage tout au long des 5 années qu’auront duré l’aventure « A New Day… » à Vegas. Se livrant sur ses doutes, ses peines (dont le décès de son père partagé sur scène, en larmes, avec le public), et ses immenses bonheurs, Céline Dion ne cache rien. René et d’autres intervenants livreront à leur tour leurs confidences sur ce projet colossal, représentant à ce jour le plus gros contrat jamais signé avec un artiste dans le monde de la musique (53’). On regrettera qu’aucun titre supplémentaire ne soit proposé en bonus, issu de la première captation (abandonnée car le look blond et cheveux courts ne fonctionnait pas) à une époque où le spectacle comportait une track list différentes ; ainsi que l’absence d’un module sur la conception du show et tout le travail fait en amont comme les décors, les costumes, le choix des chansons etc... Terminons en signalant la présence dans le joli coffret digipack d'un splendide livret photos d'une quarantaine de pages, contenant entre autres les paroles des chansons et un remerciement de Céline Dion.

Les Menus 3/5

Publié dans International

Commenter cet article

tanguy 10/12/2007 13:01

J'aime beaucoup ce dvd et les bonus sont géniaux.
A posseder et tres bonne idée de cadeau de noel.