Nouvelles Vagues : "Traffic Quintet"

Publié le par MusicBlock

Engagé depuis plusieurs années dans l’univers des musiques de films, le Traffic Quintet, créé à l’occasion du film de Jacques Audiard « Un héros très discret », s’attache à y ouvrir de nouvelles pistes. Cet ensemble à cordes –deux violons, un alto, un violoncelle et une contrebasse– dirigé par la violoniste Dominique Lemonnier et réunissant des instrumentistes d’orchestres prestigieux a pour ambition de revisiter des bandes originales entrées dans le patrimoine musical.

En effet en empruntant son nom à l’un des chefs-d’œuvre de Jacques Tati, le Traffic Quintet a clairement annoncé la couleur et défini son terrain d’action : cette formation atypique se voue entièrement à l’interprétation de musiques de films. Un champ d’exploration suffisamment riche en esthétiques de toutes sortes pour satisfaire la curiosité et la soif d’expérimentation de l’ensemble.

Auteur d’une soixantaine de partitions pour le cinéma et reconnu pour le raffinement de ses orchestrations, le compositeur Alexandre Desplat a conçu pour le Traffic Quintet un programme captivant de transcriptions libres articulé autour de la Nouvelle Vague. Il y rend notamment un hommage à deux de ses modèles : Antoine Duhamel (Pierrot Le Fou) et Georges Delerue (Le Mépris, Jules et Jim, Une aussi longue absence…). Enrichie par un détour du côté de la partition du Dernier Tango à Paris signée par le jazzman Gato Barbieri, cette sélection inclut également des pièces  composées par Alexandre Desplat lui-même pour le réalisateur Jacques Audiard.

Une déambulation dans l’univers des musiques de film qui correspond au désir de Traffic Quintet de circuler entre les genres et les époques.

Publié dans France

Commenter cet article