Feist : The Reminder

Publié le par MusicBlock

La canadienne Feist est de retour. Après une série de concerts, la chanteuse et tout son équipe s'est enfermée à La Frette-Sur-Seine, un charmant village du Val-d'Oise. Dans un manoir vieux de 200 ans, le groupe de tournée se réunit (Julian Brown, Bryden Baird et Jess Baird), rejoint par Gonzales, Mocky, Renaud Létang et Jamie Lidell.

Rapidement, la bâtisse s'orne d'un piano, d'un vibraphone, d'orgues, de guitares et d'amplis. Contre les vitraux, deux batteries sont installées et des micros dispersés un peu partout sur le parquet ciré. L'isolement et le calme de l'endroit les sensibilisent au moindre son et ils utilisent alors leur environnement comme matière première sonore.

Forts de leur complicité et de leur expérience sur scène, Feist et son équipe travaillent vite aidés par un chant d'oiseau, le passage d'une voiture, d'un avion ou même l'aboiement d'un chien : "The Reminder" est né... en deux semaines !

Le premier extrait du CD, "My Moon My Man" et son riff de piano donnent le ton. En pleine maîtrise de son chant, Feist y souffle le chaud et le froid tandis que basse et batterie s'entremèlent. Dans "1234", une chanson testée sur scène, elle rend un hommage à la grande Dusty Springfield, période "Dusty in Memphis". Hommage encore avec "Limit to Your Love" où Feist se projette dans la peau de Nico, l'égérie du Velvet Underground, jouant au piano accompagnée aux percussions de Maureen Tucker.

Finalement, "The Reminder", qui fait suite au succès de "Let it Die", est un condensé de Feist, un disque d'une artiste se retrouvant après s'être dispersée, se posant après avoir parcouru le monde. Au final, une artiste, enfin, qui rassemble en quelques chansons toutes les facettes de sa personnalité.

"The Reminder", sortie le 23 avril 2007
So Sorry
I Feel It All
My Moon My Man
The Park
The Water
Sea Lion Woman
Past in Present
Limit to Your Love
1 2 3 4
Brandy Alexander
Intuition
Honey Honey
How My Heart Behaves

Publié dans France

Commenter cet article