"Les Vedettes" et "Les Fatals Picards" : représentants de France 3 à L'Eurovision 2007

Publié le par MusicBlock

Continuons notre decouverte des candidats pour le concours de l'Eurovision 2007... aujourd'hui les représentants de France 3.

► Le détail du concours ici

LES VEDETTES
Tout y est : le bâton, les bottes blanches à lacets … musique de fanfare … Leur défilé ressemble à s’y méprendre à une vraie parade de majorettes mais… Hommage déguisé entre culture populaire et absurde, des dérapages font rapidement glisser la parade vers un univers burlesque et décalé digne du Rock’n Roll Circus.
Cette joyeuse troupe belge réunit des femmes issues de disciplines artistiques diverses (comédiennes, danseuses, plasticiennes, stylistes…) qui ont déjà envahi les rues de Rennes, Bruxelles, Namur, Gennevilliers...
Un univers rock et décalé auquel le fantaisiste et iconoclaste chanteur Philippe Katerine et sa secte humaine ne pouvait pas résister. Lors de sa triomphale tournée entamée en 2006 pour la sortie de son 6ème album Robots après tout, il a convié Les Vedettes à venir l’accompagner sur scène. Une collaboration remarquée et féconde puisque l’auteur du tube jubilatoire Louxor j’adore décide alors de leur écrire une chanson joyeuse et vitaminée sur le thème universel de la liberté, Vive Papa !
L’Eurovision, Les Vedettes adoooooorent !



LES FATALS PICARDS

Fatals Picards se composent de cinq hommes, Ivan et Paul au chant, Laurent à la guitare, Jean-Marc à la batterie, et Yves à la basse. Pour définir la musique du groupe on peut dire qu’il s’agit d’un savant mélange entre du "Boby Lapointe" et "Marcel et Son Orchestre". Cette comparaison est surtout due aux paroles comiques, tirant même sur l’ironie.
Classé dans la musique punk, le groupe gère une image assez décalée vis-à-vis des autres groupes musicaux. Pour preuve, le quintette se définit lui-même comme de la « punk pour les nuls ». Ce qui montre son humour et surtout son auto-dérision. Leur chansons abordent aussi un humour caricatural mettant en tête de liste de personnes malmenées, les rappeurs, les chanteurs humanitaires, les boys band, le reggae et les séries des années 80.
Fatals Picards joue beaucoup avec l’actualité musicale, surtout celle qui est liée au piratage. Sur scène, ils n’hésitent pas à évoquer ce problème, « si vous gravez mes CD, c’est comme si vous tuez des bébés chats ». Refusant toute médiatisation, la bande s’est fait connaître par le biais du bouche à oreille et surtout par les nombreux concerts qu’ils ont assurés.
Depuis 2000, année de sa création, Fatals Picards a sorti quatre albums, à raison d’un opus tous les deux ans. Après Navet Maria, Droit de Véto, Picardia Independenza, c’est Pamplemousse Mécanique qui est le dernier sortie dans les bacs en janvier 2007.

Publié dans Cérémonies

Commenter cet article