Les Francofolies de La Rochelle

Publié le par l'équipe MusicBlock

Un article AFP paru sur Yahoo :

La 22e édition des Francofolies de La Rochelle s'est ouverte jeudi lors d'une soirée marquée par le concert de la rappeuse Diam's, à l'affiche de la plus grande scène du festival avec Cali, Hubert-Félix Thiéfaine et Pauline Croze.

(...) Véritable rouleau compresseur survitaminé, la jeune rappeuse de 25 ans n'a eu de cesse de faire participer le public, exhortant les quelque 8.000 spectateurs, dont de nombreux jeunes gens, à faire du bruit, lever les mains ensemble ou enchaîner quelques pas de côté dans un mouvement de foule bon enfant.

Une déclaration immédiatement suivie par sa chanson "Marine", qui évoque Marine Le Pen avec des paroles engagées ("On ne sera jamais amies parce que ma mère est française mais que je ne suis pas née ici", allusion aux origines chypriotes de Diam's) et un refrain rageur ("J'emmerde qui? Le Front national!").(...)

Après s'être fait prendre en photo par son DJ devant la foule, la rappeuse, qui vient d'être nommée directrice artistique de Motown France (émanation nouvellement créée du fameux label américain de musiques noires Motown), a cédé la place au rock de Hubert-Félix Thiéfaine.

(...) Le chanteur Cali clôturait la soirée sur la grande scène Saint-Jean d'Acre.

Les autres scènes du festival ont notamment accueilli jeudi Dominique A, Emilie Simon et Yann Tiersen.

(...)  Vendredi, les Francos, qui s'achèveront mardi 18 juillet, célèbrent la fête nationale avec une grande soirée réunissant notamment les rappeurs de Saïan Supa Crew, les Têtes Raides et les remuants Wampas.

Article en intégralité

Publié dans Festivals

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marc 17/07/2006 20:34

Décidémment, soit les clichés ont la vie dure, soit on a pas vu le même match. Entre le pénalty offert suite à une superbe simulation de Malouda, le coup de chance de Zidane avec la panenka sur la transversale entrante, les 2 simulations non réussies de Henry et Ribery dans la première mi-temps (essayant à leur manière d'imiter Malouda, sans succès), le but mérité de Materazzi, la transversale (Barthez battu) de Toni, le score à la mi-temps aurait pu être de 2-0. En deuxième mi-temps, les francais auraient ouvert le jeu et on aurait pu compter 1-2-3 zéro. N'oublions pas la simulation de Thierry Henry contre l'Espagne, le jeu extremement défensif des français contre les portugais (qui méritaient de gagner, malheureusement les portugaus se sont plus concentrer sur la simulation, ..), le match contre un Brésil fantôme. Arrêtons d'être de mauvaise foi...  La meilleure équipe du mondial était l'Italie, point à la ligne